5 Bonnes pratiques pour un agent de sécurité APS

Résumé de l’article :

En France, Les agents de sécurité joueront un rôle important pour assurer la sécurité des spectateurs et des établissements sportifs à l’occasion des Jeux Olympiques. Au vu du nombre grandissant de la demande en sécurité privé, il est important de respecter les règles de déontologie et d’adopter de bonnes pratiques pour un agent de sécurité APS afin de maintenir la bonne image de la profession aux yeux du pays, mais également aux yeux du monde entier.

Pour être efficace, un agent de sécurité APS doit connaître les règles et les procédures de sécurité, maintenir une attitude professionnelle, être en bonne condition physique, utiliser la force de manière appropriée et communiquer efficacement.

Icon Durée de formation

Temps de lecture : 4 min

En France, la demande pour les services de sécurité privée est en croissance constante, entraînant une augmentation régulière du nombre d’agents de sécurité APS. Cette tendance devrait continuer sa progression grâce à l’arrivée des Jeux Olympiques qui auront lieu en France. Cet événement sportif de renoms, nécessite une sécurité renforcée pour les structures d’accueil des différentes disciplines sportives.

 Les agents de sécurité, tant SSIAP que APS, joueront un rôle important aux côtés des forces de l’ordre afin d’assurer la sécurité des spectateurs et des établissements sportifs.

Cependant, il est important de souligner que de mauvaises « pratiques » peuvent entrainer des effets néfastes à l’image des métiers de la sécurité en France.

Ainsi, conformément au code de déontologie de l’APS stipulé dans le livre VI du C.S.I, qui rappelons-le : 

« définit les règles et les obligations applicables aux agents de sécurité privés en France. Ce code de déontologie précise les devoirs et les responsabilités des agents de sécurité, ainsi que les limites de leurs pouvoirs et de leurs actions. Il vise à garantir un haut niveau de professionnalisme et d’intégrité, ainsi qu’à protéger les droits et les libertés des personnes. Il couvre des aspects tels que la confidentialité, la neutralité, la loyauté, la courtoisie, la réserve et la probité. Il est important de respecter ces règles afin de maintenir une bonne image de la profession d’agent de sécurité. »

J’ai sélectionné pour vous, cinq bonnes pratiques pour un agent de sécurité qui, à mon sens, sont essentielles :

  1. Connaissance des règles et des procédures : Il est essentiel pour un agent de sécurité APS d’être familiarisé avec les règles et les procédures de sécurité en vigueur dans l’entreprise pour laquelle il travaille. Cela lui permet de réagir rapidement et efficacement en cas d’incident ou de situation d’urgence.
  2. Être en bonne condition physique : Un agent de sécurité APS doit être en bonne condition physique pour pouvoir répondre efficacement aux exigences physiques de son travail. Il doit être capable de marcher, courir et/ou se déplacer rapidement si nécessaire.
  3. Connaissance des règles de gestion des conflits et conflits dégradés : Un agent de sécurité APS doit être formé à l’utilisation appropriée de la force. Il doit être capable de reconnaître les situations où l’utilisation de la force est nécessaire et de savoir quel type de force est approprié dans chaque situation. Il doit également être capable de maîtriser les techniques de contrôle de foule et de désamorçage de crise ou de conflit en situation dégradé (violence physique entre les individus).
  4. Une communication efficace : Une communication efficace est essentielle pour un agent de sécurité APS. Il doit être capable de communiquer de façon claire et audible avec ces interlocuteurs. Il doit également être capable de prendre des décisions rapides et de donner des consignes claires en cas d’urgence.

Je terminerai par la 5e et qui pour moi est la plus importante de toutes !

  1. Maintenir une attitude professionnelle : Un agent de sécurité APS doit toujours maintenir une attitude professionnelle en toutes circonstances. Cela signifie qu’il doit être respectueux, courtois et impartial envers toutes les personnes qu’il rencontre. Il doit également soigner son attitude non verbale.

En résumé, pour être un agent de sécurité APS efficace, il est important de connaître les règles et les procédures de sécurité régie par le code de déontologie et d’adopter de bonnes pratiques pour un agent de sécurité, d’avoir une attitude professionnelle, d’être en bonne condition physique, d’utiliser la force de manière appropriée et de communiquer efficacement. Un agent de sécurité APS formé et compétent joue un rôle vital dans la protection des personnes et des propriétés.

Découvrir la formation

TFP APS

Découvrir la formation

MAC APS

recyclage carte professionnelle

Lire d’autres de nos articles :

Évoluez dans votre carrière de sécurité incendie avec la formation SSIAP 2 !

Vous êtes actuellement SSIAP 1 et vous aspirez à évoluer dans votre carrière de sécurité

MAC APS, quels sont les changements à partir du 1er mai 2023 ?

Présentation de la formation MAC APS Apparut depuis le 1er janvier 2018, la formation intitulée MAC APS

Comment passer son TFP APS ?

Comme vous le savez probablement, la formation CQP APS a été renommée en TFP APS

46 Commentaires

Quelques chiffres sur notre session SSIAP 3 (promotion 2022)

Vous vous en souvenez certainement, mon dernier article fut consacré au métier du SSIAP 3

Qu’est ce que le SSIAP 3 ?

Temps de lecture : -3min La signification du SSIAP 3 Plus communément abrégé au terme

La sécurité incendie

La sécurité incendie représenté l’un des enjeux majeurs pour tout type d’établissements en termes de

Renouveler sa carte professionnelle d’APS

Qu’est-ce que le MAC APS ? Le MAC APS (maintien et actualisation des compétences d’agent

3 Commentaires sur “5 Bonnes pratiques pour un agent de sécurité APS

  1. Pingback: MAC APS, quels sont les changements à partir du 1er mai 2023 ? - ffsreunion

    • Franck de FFSR says:

      Il s’agit là des moyens d’évaluation pour la formation initiale (TFP APS).

      En MAC APS, les moyens d’évaluation sont différents, il y a des tests de connaissances en début et fin de formation, accompagnés d’une évaluation continue durant les exercices de mises en situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 6 =